La Corale Mohawk

SANCTUAIRE DE SAIINTE KATERI TEKAKWITHA, KAHNAWALE
Canada National Saint Kateri Shrine

24 juillet 2022 à 10h45

Messe de commémoration pour la défunte Bernardine Houle, organiste du Sanctuaire depuis plus de 62 ans

À la mémoire de M. Bernadine Houle
24 juillet 2022
Étant un homme extrêmement privé et humble, on sait très peu de choses sur cette âme douce et aimée. Il a commencé sa carrière d'organiste pour le Chœur mixte iroquois en 1949, alors qu'il avait 29 ans. À l'époque, c'était une chorale à quatre voix de plus de 30 membres. Je doute qu'il ait raté une seule journée en 60 ans. C'était un musicien accompli et avec son talent et son immense patience, il a également transposé certaines des pièces classiques sacrées en harmonie à quatre voix. Ils ont fait de la bonne musique ensemble.
C'était un homme dévoué et fiable. Il ne manquait jamais un dimanche, un jour de fête ou un enterrement. Il a quitté sa maison, a pris le métro, a été transféré dans un bus qui l'a conduit jusqu'en haut du viaduc, et à moins que quelqu'un ne lui propose de le prendre, il a commencé à marcher, qu'il pleuve ou qu'il vente. Il fait beau.
Il avait un sourire timide et un sens de l'humour discret. Il a refusé d'être reconduit chez lui mais a accepté d'être déposé au métro. Il a ensuite souri et a gracieusement offert un bonbon. Pas un mot n'avait besoin d'être dit.
Il est difficile de mettre une vie de dévouement et d'engagement en quelques phrases. Nous avons été bénis par son excellent service et il manque beaucoup à tous ceux qui l'ont connu. Je suis sûr qu'il est aux anges en ce moment, accompagnant les anciens membres de The Iroquois Mixed Choir chantant en parfaite harmonie à quatre voix le magnifique Panis Angelicus
"RAOTINÀ:TARO",  REPOSEZ EN PAIX M. Bernadine Houle.
Kaia'titàhkhe Annette Jacobs au nom de la Chorale Mixte Mohawk du Sanctuaire
Le Corale mixte iroquois de Kahnawake maintenant connu sous le nom de Mohawk Choir (Corale Mohawk) chante et joue dans la langue mohawk depuis 1871. Louise Jocks, une musicienne aveugle et organiste qui a enseigné aux membres de la chorale à chanter des messes et des hymnes à deux et trois voix «par cœur »Et les dirigea de 1871 à 1921. Son successeur Joséphine Douglas, également organiste aveugle, accompagna le chœur de 1921 à 1927. 

En 1927, le P. Conrad Hauser de l'Ordre des Jésuites et en poste à la Mission a officiellement fondé le chœur, mais il était sous la direction du P. Alfred Bernier, docteur en musique sacrée qui succéda au père Hauser en 1930 que le chœur se développa. Pendant 20 (1930-1950) ans, le père Bernier, grâce à une formation intense, a développé un chœur mixte de chanteurs mohawks avec un style unique qu'il a appliqué à la musique de l'école de la Renaissance, de l'école franco-belge, des artistes notables Beethoven, Bach, Mozart et Haendel. . Le Père M. Caron a pris la direction de 1954-1961. Il a réadapté de nombreuses messes, les chants, les hymnes afin que l'accent, l'emphase et le sens des mots correspondent à la musique, c'est-à-dire qu'il a reconfiguré tous les hymnes grégoriens et polyphoniques selon l'accent indien.

De toutes les langues, l'iroquois est la plus sonore pour le chant. Bien avant ce siècle, les missionnaires de la Compagnie de Jésus ont senti le rôle important que la musique pouvait jouer dans les missions indiennes du Canada. Leurs voix sont aussi douces que riches, et leur oreille est si bonne qu'ils ne manquent jamais un demi-ton dans toutes les mélodies d'église, dont beaucoup ils connaissent par cœur.
Les engagements publics du Chœur débutent en 1939. Le premier engagement officiel a marqué l’histoire de Montréal avec le chant en langue iroquoise à la messe en l’église du Gésu.

Au fil des ans, la chorale a participé à de nombreux concerts et programmes religieux dans les principaux sanctuaires, églises et salles et s'est produite à la radio au Canada et aux États-Unis.

Le chœur Mohawk continue de chanter tous les dimanches à la messe et à tous les événements spéciaux, y compris la fête de Kateri et l’anniversaire de la canonisation de Kateri.
 

Souvenir de M. Bernardin Houle

M. Houle est l'organiste du Mohawk Choir depuis 62 ans. Il a quitté ce monde en juin 2020. Il avait près de 97 ans.